Et oui, cette année le premier gros défi de la saison sera la Saintélyon. Pour ceux qui ne connaissent pas cette course devenue une classique, le principe est simple : partir de Saint-Etienne pour arriver à Lyon, simple comme « bonjour ». Enfin ce serait simple s’il n’y avait pas 72km entre ces deux villes… Un gros défi pour moi qui n’ai jamais couru plus de 55km, d’autant plus que ce trail se déroule de nuit. Le départ se fait à minuit dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 décembre, dans 10 jours donc !

Et ces 10 derniers jours seront pour moi l’occasion de « faire du jus », je rentre dans ma période d’affutage. J’ai d’ailleurs terminé ce mercredi la dernière grosse séance de ma préparation pour cette course. Une préparation relativement courte d’à peine 5 semaine. A cette occasion j’ai d’ailleurs rélaisé ma première semaine d’entrainement à plus de 75km. J’ai ainsi couru plus de 250km depuis le Marseille-Cassis le 30 octobre dernier, du jamais vu pour mes jambes et mes genoux.

Jusqu’ici aucun problème physique donc, les derniers jours devraient se dérouler sans trop de problème jusqu’à la course. J’avoue tout de même que j’ai peur de me lancer dans cette aventure puisque le dénivelé n’est pas très important (2000m D+), je redoute de m’emballer un peu sur les premiers kilomètres, mais je vais tenter de me contrôler ! Je diffuserais sur Facebook mon numéro de dossard quand je l’aurais pour ceux qui veulent me suivre en direct sur le site livetrail.net. J’ai hâte !!!

Hurdle Runner.