Ca y est, une nouvelle saison vient de démarrer ! Elle fait suite à une longue saison 2015/2016… Une longue saison puisqu’elle a commencé en juillet 2015 pour se finir en septembre 2016. C’était ma première saison sur les courses longues distances alors j’avoue que je me suis fais plaisir. Mais comme c’était prévu, après le dernier Semi-Marathon de la saison à Disneyland Paris, il était temps de prendre un peu de repos. Petit bilan de la saison donc, mais je ne vais pas faire un nouveau résumé de mes 19 courses de la saison, mais faire le bilan des points importants qui l’ont marqué.

Je me suis lancé dans cette aventure en juillet 2015 dans le but de pouvoir courir l’OCC en 2016, qui serait mon objectif principal : déjà pour commencer, on peut dire que la saison est réussie !

La première étape était donc de se qualifier pour l’OCC et pour cela, il fallait boucler mon premier trail : l’Ubaye Trail Salomon sur 42km et 2500m D+. Cette course a vraiment marqué le début de mon aventure dans la course longue. J’en garde un super souvenir malgré la pluie incessante durant 75% du parcours. Malheureusement, cette course reste aussi celle où Manon s’est blessé à la cheville et l’a handicapé durant les mois suivants.

Plus tard dans la saison, j’ai pu courir mon premier semi-marathon, en même temps que mon père parcourais son premier aussi. C’était lors du Run In Lyon. Je me souviens avoir été très agréablement surpris de ma course et de la performance que j’ai réalisé. Je voulais faire 1h45:30 et j’ai réussi à finir en 1h36. J’en garde un super souvenir d’autant plus que mon papa a lui aussi réalisé son premier semi en 1h59 ! L’aventure était en marche pour le Marseille-Cassis quelques semaines plus tard.

Le 26 octobre donc, nous étions à Marseille pour l’objectif principal de mon papa : Le Marseille-Cassis. Personnellement j’étais la pour m’amuser et voir de plus près ce qu’était la Gineste. Je garde encore une fois un très bon souvenir de cette épreuve, un peu moins de la logistique à l’arrivée qui était très perfectible.

Marseille-Cassis, Col de la Gineste

Le début d’année 2016 a été marqué par 3 courses : l’Odlo Crystal Run, le Semi-Marathon de Paris et mon record sur 10km lors du Run In Marseille.

Puis début avril, le seul petit point noir de ma saison, mon premier Marathon à Paris. En arrivant au départ je n’étais pas assez préparé mais je ne le savais pas, je l’ai compris au 32-33ème kilomètre. Point noir du coté sportif mais en aucun cas au niveau de l’organisation et de l’évènement en lui même qui m’ont énormément plus. Je sais ce que je dois faire pour tenter de résoudre les problèmes que j’ai eu, je sais ou j’ai pêché et de toute façon, je prendrais ma revanche sur Paris !

Marathon de Paris Arrivée

Un autre point noir (pas pour moi mais pour mon papa) restera, quelques semaines après Paris, le marathon en relais à Lille pour la Route du Louvre. Le principe était simple, mon père fait un semi, je fais le deuxième. Malheureusement au 13ème kilomètre, mon père se blesse mais persiste pour finir la course malgré tout… L’image de lui arrivant en boitant très bas, pour me donner le témoin restera une des images fortes de ma saison, pas forcément une des meilleures…

Nous arrivons fin mai, lors de la Maxi-Race à Annecy. Pour ma part je suis aligné sur la Marathon Race (42km et 2500m D+) pour le retour des trails dans ma saison. Malgré la pluie sur une majeure partie de la course, je parviens à finir à la 253ème place en 5h32, encore une fois c’était inattendu ! Les courses suivantes sont plus modestes et moins dures (l’Oxy’Trail, mon premier KV à Manigod, la Montée au Nid d’Aigle et l’Ubaye Trail Salomon en version courte (23km))

Le point d’orgue de ma saison est donc l’OCC à Chamonix. Plus d’un mois après j’en ai encore des frissons rien que d’y repenser tellement j’y ai pris mon pied. C’est tellement bon de consacrer toute sa saison à un objectif particulier et de parvenir à le réaliser quand on y a mis tant d’énergie et de volonté. C’est à ce jour, mon meilleur souvenir sportif depuis de nombreuses années.

34122464

La saison s’est tranquillement terminée par un 20km de nuit (la Chronorunning by night) et le Semi-Marathon de Disney, de très bons souvenirs notamment le semi avec mon ami Mickey.

Le temps de se reposer était donc venu. Nous avons pris avec Manon, le temps de profiter du soleil et de la plage, le temps de se reposer et de couper totalement d’un point de vu sportif. D’ici quelques temps je pourrais annoncer toutes les courses que je prévois de faire la saison prochaine, certaines pour lesquelles je suis déjà inscrit, d’autres pas. Ca va encore être une année chargée, mais autant profiter tant qu’on peut ! Avant de clôturer cet article et de retourner m’entrainer, je tenais à tous vous remercier pour vos commentaires, vos encouragements, et votre soutien tout au long de la saison passée, ça aide énormément et ça fait chaud au coeur de se savoir suivi. Vraiment.

Hurdle Runner.